Blog

Il y a une petite Tika et une petite Finn qui se cache en moi

Didier Quoistiaux travaillait déjà depuis longtemps dans le monde de la peinture et du dessin, lorsque Yumi Yay, l’employeur de sa femme, lui a demandé si il voulait illustrer un livre d’enfant. C’était un saut dans le vide, car il n’avait encore aucune expérience dans les livres d’enfants. Mais il a réussi à donner vie à nos quatre amis colorés Yumi Yay d’une magnifique manière.

- Depuis quand dessines-tu?
Je dessine depuis tout petit. J'ai gagné mon premier concours de dessin à l'âge de 7 ans. Il s'agissait de faire un dessin sur le thème de Londres pour un journal bien connu de l’époque. J'ai remporté le 1er prix et j'ai pu emmener ma maman en voyage à Londres suite à cela.

J'ai d’ailleurs toujours été encouragé par mes parents à développer ma créativité. Les différentes personnes, amis, profs et proches que j'ai croisées au fil du temps m'ont également stimulé et aidé à développer différentes techniques. Je pense notamment à Laurent, mon complément graphique et à ma femme Joëlle, qui m’encourage au quotidien.

- Comment as-tu découvert ta passion pour le dessin ?
Je suis un touche-à-tout depuis toujours. J'aime expérimenter des techniques et j'aime la sensation de créer quelque chose de personnel. J’ai donc toujours créer des petites et des plus grandes choses. Mais je dirais que ma première grande rencontre avec la peinture s’est passée à l’âge de 18 ans, lorsque j’ai découvert l’univers de graffiti via un copain de classe.

De quelle manière travailles-tu ? Toujours ‘analogue’ sur papier, ou est-ce que tu dessines aussi sur iPad?
Je dessine la plupart du temps manuellement, mais j'ai également appris à apprivoiser des techniques de dessin virtuelles lors de mes études. Je suis en effet architecte de formation, et si j'ai choisi cette voie, c'était, au départ car j'y voyais justement un lien particulier intéressant entre une certaine lucidité technique et une créativité qu'il m'était nécessaire de développer. 

Qu’est-ce que tu aimes dessiner?
J'adore particulièrement dessiner des personnages et des cartoons. C’est dans cet univers que je m’amuse le plus. Je suis un passionné de bandes dessinés et d'illustration au sens large, mais la plupart du temps, je dessine mes dessins sur papiers et puis sur murs.

A quoi pensais-tu lorsque Yumi Yay t’a demandé d’illustrer les livres ?
J'ai été un peu surpris au départ car je sortais de ma zone de confort en réalisant des livres, mais c'était une expérience très enrichissante, et le livre pour enfants et un support que j'affectionne particulièrement, ayant moi-même 2 enfants de 6 et 7 ans : Amaury et Lucile.

Quel est ton ami YumiYay préféré? Et pourquoi?
J'aime particulièrement Otti, que je trouve le plus touchant. Il est fort et costaud, mais sous sa carapace, se cache un petit éléphanteau sensible et attachant, … comme beaucoup d’enfants et même d’adultes finalement.

Qui était le plus difficile à dessiner? Et qui le plus facile?
Je dirais que graphiquement, c'est Tika le personnage le plus complexe, mais en soi, le graphisme de Yumi Yay ne cherche pas à donner dans la complexité. Il s'agit de communiquer rapidement et instinctivement des sentiments et des émotions simples, directes, et colorées aux enfants qui nous liront.

Quelle histoire te plaît le plus?
J'aime beaucoup l’histoire de Tika, car j’adore moi-même faire des blagues, notamment à mes enfants (et inversement). C'est sans doute le personnage dont l'histoire me ressemble le plus, bien que je me débrouille pas mal en course également, comme Finn !

Quel dessin a été le plus difficile?
Peut-être le dessin de la cabane dans l'histoire de Otti … mais je suis plutôt content du résultat et de ses tons printaniers que je trouve assez jolis.

Quel dessin trouves-tu le plus réussi? 
J’aime beaucoup les images de Otti en hiver. Peut-être est-ce dû à ma passion pour le ski et les grandes étendues enneigées ? J’aime aussi la scène du plongeon dans l’histoire de Billy…. Mais chut…. Je ne vais pas « spoiler » la fin.

Que pensent vos enfants des livres?
Ma fille adore Otti l’éléphant et mon fils préfère l’histoire de Billy. Lucile apprend justement à lire et c’est un excellent exercice. Elle s’amuse beaucoup en les lisant, et cela fait plaisir à voir. Amaury, quant à lui, adore chercher les petits personnages qui se cachent dans les livres.

De quoi rêvez-vous, dans votre carrière d’illustrateur?
Il est clair que ça n’est pas la dernière de mes aventures graphiques. Je suis d’ailleurs déjà en train de réfléchir à développer un autre livre pour enfants... Et qui sait ? Peut-être que l’univers de Yumi Yay se développera encore et que de nouveaux livres sortiront ? Je trouve en tout cas que les veilleuses  sont magnifiques, et le caractère interchangeable des différents personnages est particulièrement ludique et créatif. Longue vie à Yumi Yay et ses amis !

Lettre d'information

... Avec un contenu pertinent et intéressant pour les jeunes parents (Et nous ne vous spammons jamais. Promis.)

Quand vous envoyez votre demande, vous acceptez le traitement de vos données comme mentionné dans notre politique en matière de la vie privée. Ne vous inquiétez pas: nous accordons beaucoup d’importance à votre vie privée et nous utilisons les données de manière très prudente!